Aller au contenu
Accueil » Le Blog d’Alti Patrimoine » L’investissement en bourse est un jeu d’humilité

L’investissement en bourse est un jeu d’humilité

    investissement en bourse et humilité

    Ne pas perdre d’argent est un élément essentiel du processus d’investissement en bourse. Les investisseurs qui réussissent le disent de différentes manières, mais l’idée est toujours la même.

    Warren Buffett a souvent dit : « Règle n° 1 : ne jamais perdre d’argent. Règle n° 2 : ne jamais oublier la règle n° 1 ».

    Mais il a également dit : « Si vous ne faites pas d’erreurs, vous ne pouvez pas prendre de décisions. »

    Vous voyez, le problème n’est pas de faire des erreurs. Le problème est de ne pas savoir quand vous avez fait une erreur et donc de ne pas en tirer les leçons.

    Malheureusement, la plupart d’entre nous ne sommes pas prêts à faire des erreurs et à les reconnaître. Comment cela se fait-il ?

    Il y a deux raisons. La première, la phobie de notre société pour les erreurs, qui commence à l’école, où nous apprenons à apprendre ce qu’on nous enseigne plutôt qu’à résoudre des problèmes. On nous gave de faits, et ceux qui font le moins d’erreurs sont considérés comme les plus intelligents. Nous apprenons donc qu’il est embarrassant de ne pas savoir et de faire des erreurs. Nous nous sentons mal quand nous découvrons que nous avons fait une erreur ou que nous ne savons pas quelque chose.

    La deuxième raison pour laquelle nous avons du mal à reconnaître les erreurs est l’importance que nous accordons au résultat plutôt qu’au processus. Nous préférons le « bon » résultat d’une mauvaise décision au « mauvais » résultat d’une bonne décision, qualifiant d’erreur tout ce qui ne « fonctionne pas ».

    Ce faisant, nous ne faisons pas la différence entre les investisseurs qui ne sont pas conscients de l’incohérence entre leurs pensées et leurs actions et ceux qui prennent simplement une mauvaise décision.

    Si vous avez lu l’histoire du procès et de l’exécution de Socrate et ce que le philosophe grec classique a enseigné au monde sur l’humilité, vous savez que l’humilité est, en fait, l’un des plus grands atouts pour toute personne, y compris un investisseur en bourse.

    Pratiquer l’humilité vous donne la force d’échouer en avançant. La seule erreur que vous ne voulez pas commettre est d’oublier vos erreurs. Ignorer les erreurs peut vous faire perdre l’occasion en or de les utiliser comme tremplin pour accumuler une véritable sagesse.

    Ma carrière d’investisseur, qui s’étend sur plus de 19 ans, a été remplie d’erreurs, certaines stupides et humiliantes, et les autres très stupides et très humiliantes.

    J’ai acheté des actions avec des fondamentaux médiocres juste parce qu’elles se négociaient à bas prix, des actions sans bien comprendre leurs activités sous-jacentes, j’ai vendu de bonnes actions trop tôt juste parce que j’avais peur de perdre mes bénéfices latents, j’ai évité de bonnes entreprises juste parce que le prix de leurs actions était légèrement supérieur à mon prix d’achat « confortable », et j’ai vendu de bonnes entreprises dont le prix des actions ne semblait pas bouger pendant 2-3 ans.

    Oh, la liste est plus longue, mais permettez-moi de ne pas trop m’embarrasser d’un seul coup ! 🙂

    Cependant, heureusement, mes erreurs ne m’ont pas dissuadé de travailler sur mon processus d’investissement, pour m’améliorer de manière à éviter de répéter mes erreurs du passé. Et cela m’a permis d’obtenir un rendement satisfaisant sur mes investissements au cours des dernières années.

    Selon Peter Lynch, en matière d’investissement, vous vous en sortez très bien si seulement 60 % de vos choix s’avèrent justes. Il est donc important de reconnaître que vous ferez des erreurs.

    Cela me rappelle cette anecdote sur Henry Ford, le père de l’industrie automobile. Un jour, il était interviewé par un journaliste sympathique. Lorsqu’on lui a demandé quel était son secret pour réussir, il a répondu : « J’ai deux mots pour vous, Monsieur. Bonnes décisions. »

    « Et comment avez-vous appris à prendre de bonnes décisions ? » demanda le journaliste avec curiosité.

    « Encore deux mots – Mauvaises décisions. » répondit Ford. Il comprenait intuitivement l’importance d’apprendre des mauvaises décisions.

    Savoir que vous ne savez pas beaucoup de choses, savoir que vous ferez beaucoup d’erreurs, savoir que vous serez crucifié pour vos erreurs, et accepter celles-ci comme faisant partie du chemin, voilà ce qui engendre le succès dans l’investissement.

    Le marché boursier, dit Ken Fisher, est un « grand humiliateur ». La meilleure façon de s’en accommoder est de jouer le jeu en toute humilité, car c’est ainsi que vous vous aiderez à ne pas vous faire humilier trop gravement ou trop souvent.

    C’est de cette façon que ce jeu joue en votre faveur.

    Vous y jouez de cette façon, ou vous n’y jouez pas.

    Initialement publié par l’investisseur prospère (Safal Niveshak).